Conseils pour choisir correctement un logiciel de comptabilité autonome

logiciel de comptabilité autonome

Décider de prendre en main soi-même la comptabilité de l’entreprise nécessite un bon logiciel. C’est un choix à faire avec grand soin et attention. Une bonne comptabilité est, en effet, vitale pour une entreprise. Il existe certains critères à considérer pour avoir un logiciel adapté aux besoins. Aussi, cela doit-il être efficace, mais pratique.

La nécessité d’un bon logiciel

Un bon logiciel est très pratique pour une gestion comptable plus facile et optimisé. En outre, cela ajoute du professionnalisme à l’entreprise. Cela permet de tracer et de centraliser toutes les données comptables. De plus, le risque d’erreur est minime quand c’est informatisé. En effet, une saisie manuelle est moins fiable.

En outre, on profite d’une rationalisation des processus tels que le devis, les facturations, la liasse fiscale et ainsi de suite. D’autant, plus que de cette manière, l’entreprise a une conformité légale. De cet effet, le risque de sanctions est minime.

La taille de l’entreprise

C’est le premier critère à tenir en compte lors du choix du logiciel de comptabilité d’une entreprise. En général, il y a 3 catégories de logiciel. Notamment celui pour une TPE. C’est un logiciel plutôt standard et facile à trouver sur le marché. Il peut aussi être utilisé par les entreprises qui font appel à un expert-comptable. Dans certains cas, le logiciel peut fournir des devis ou des factures.

Pour les PME, il existe des logiciels qui permettent de gérer en intégralité le processus de comptabilité de l’entreprise. Il en est de même pour les comptes annuels. Quant aux grandes entreprises, leur logiciel comptable nécessite un développement particulier. Leur particularité réside dans leur personnalisation. En effet, ces logiciels sont construits sur-mesure selon les vrais besoins de l’entreprise.

L’activité de l’entreprise

Il est possible de choisir son logiciel de comptabilité selon l’activité de l’entreprise. Par exemple, pour l’artisanat, ce sera plutôt axé sur le contrôle de gestion. Par exemple, en bâtiment, le logiciel va permettre de gérer la consommation de matériaux, de faire un suivi des heures de travail et du chantier en général, etc.

En outre, les logiciels de comptabilité et de gestion de la production permettent de gérer les cycles d’achat et de production. Il ne faut pas oublier les logiciels plutôt gestion commerciale. Idéal pour les entreprises de négoce, ce type de logiciel lui permet d’effectuer un suivi de toutes les activités commerciales. Notamment, le devis, la facturation, etc.

En pratique

Il s’agit de trouver un logiciel qui suit le rythme de l’entreprise. Il est donc important d’avoir une vision à long terme. En effet, il faut tenir compte de la vitesse de croissance de l’entreprise pour ne pas se trouver à devoir changer un logiciel comptable dans les prochaines années d’utilisation. De plus, il est vivement conseillé de choisir un logiciel d’un éditeur connu et reconnu.

Par ailleurs, il ne faut pas hésiter de tester les logiciels pour constater son effectivité par rapport à la réalité de l’entreprise. La majorité des logiciels offre 30 jours d’essai gratuit. Cela permet également de décider selon l’ergonomie du logiciel.

Laisser un commentaire